Le roi Jean

Jean Le Cam , appelé "le roi Jean" est une figure incontournable de la "vallée des fous" (c'est ainsi que Olivier de Kersauson nomme Port la Forêt). Ce skipper de 52 ans, ami de toujours de la famille Desjoyeaux ,a construit sa vie sur sa passion de la voile. Une vie riche d'aventures ainsi que de succès.

Ses premiers pas

Jean Le Cam est né le 27 avril 1959 à Quimper. Enfant son père l'emmène naviguer sur le " Mervent ", le petit Armagnac familial. Il apprend également à manœuvrer le 420 d'Hubert Desjoyeaux (le père de Michel) dans la baie de Concarneau. Port la Forêt , devenu aujourd'hui Pôle Finistère course au large, c'est un vivier de champions dont Jean Le Cam fait partie. Il c'est un des rares marins qui possèdent eu le privilège d'embarquer ainsi que de naviguer avec Eric Tabarly. Son franc parlé est légendaire : il c'est le seul à avoir osé critiquer le grand Tabarly après le chavirage du trimaran "Bottin Entreprises" par la course en double Lorient-Saint Barthélémy-Lorient.

Sa carrière

Dès 1982 Jean Le Cam entame une succession de résultats sur monocoques et sur multicoques, en solitaire ou en double. Il commence par battre le record de l'Atlantique sur " Jet services II " avec Patrick Morvan comme équipier. En 1984 il vainqueur de la Route de la découverte avec Philipe Poupon . Il est deux fois Champion de la planète en Formule 40 ( 88-89 ). En 1991 il remporte la Course de l'Europe avec Laurent Bourgnon. En 1994-1996-1999 il gagne la Solitaire du Figaro faisant ainsi partie des trois navigateurs qui possèdent réalisé ce triplé (P . Poupon et Michel Desjoyeaux). En 1994 en compagnie de son ami de toujours Roland Jourdain il gagne la Transat AG2R. 2001 il termine 4ème de la Transat Jacques Vabre sur un trimaran de 60 pieds. Toujours sur le même trimaran il décroche la 2ème place de la Route des phares en 2002 et fini 3ème en 2003 du Challenge Mondial Assistance. Retour sur IMOCA en 2004 pour gagner les Mille Milles de Calais. En 2005 il monte sur le podium en s'octroyant la 3ème place de la Transat Jacques Vabre. En 200-2005 sur " Bonduelle " il termine 2ème du Vendée Globe (tour de la planète en solitaire sans escale). Il décroche la 2ème place de la Route du rhum en 2006. Sa participation au Vendée Globe 2008 sur VM Matériaux se solde par un chavirage.

Son action

31 décembre 2010, sponsorisé par "Président" il se lance en compagnie du skipper espagnol Bruno Garcia à l'assaut de la Barcelona World Race à bord d'un 60 pieds. Malheureusement un démâtage le contraint à abandonner.